La semaine dernière, l’État a rendu public une vaste base de données sur les transactions immobilières. Cette base se présente comme une liste de transactions, précisant la localisation, la nature et le prix brut des biens vendus, sans prendre en compte les honoraires d’agence ou les droits de mutation. Cette base de données existait déjà mais, jusqu’à présent, il fallait rentrer son numéro fiscal sur le site des impôts pour accéder à ces données et on ne pouvait pas faire plus de 50 recherches par trimestre. Ce n’est plus le cas dorénavant. 

Alors, a t’on encore besoin de l’expertise d’un professionnel de l’immobilier ?

Toutes ces précieuses informations étaient déjà disponibles : seul leur accès a été simplifié ! Cependant, peut-on connaitre de manière précise si le bien était en parfait état, en état d’usage ou si tout était à refaire ? La maison avait-elle été transformée ? L’appartement bénéficiait-il de la même exposition ?
Au-delà même de ces données et de l’analyse qui en découle… un particulier peut-il proposer tous les services d’agents dignes de ce nom : diffusion multicanal, photos professionnelles, maîtrise des lois Hoguet et Alur, disponibilité en journée et 6/7j, contrôle de la surface financière de l’acquéreur…

Vous souhaitez connaitre la valeur de votre bien ? Appelez-moi


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *