Lorsqu’on décide de faire l’acquisition d’un appartement ou d’une maison, 3 points liés à « l’environnement » de ce denier reviennent régulièrement : la distance vis-à-vis des transports, l’ensoleillement et l’impact sonore environnant !

Effectivement, si l’on peut améliorer la qualité propre du bien, l’action que l’on peut avoir sur son environnement est assez limité… et se concentre essentiellement sur le vitrage.

Pour autant, cela sera sans conséquence sur le niveau sonore auxquels sont exposés les extérieurs comme les balcons et jardins.

Carte des Bruits à Saint Maur des Fossés / La Varenne Saint Hilaire, la nuit


En France, selon l’ADEME, 43 % des Français disent être gênés par le bruit.

Enfin, si la gêne diminue face à une exposition permanente au bruit (« habituation au bruit »), les fonctions physiologiques de l’individu restent affectées, même après une longue période d’exposition.

De plus, la population francilienne est le plus souvent exposée simultanément ou successivement à différentes sources de bruit (circulation routière, voisinage, trafic aérien…) et les effets de cette multi-exposition demeurent encore mal connus.

Carte des Bruits à Saint Maur des Fossés / La Varenne Saint Hilaire, le jour


Longtemps désignée comme une nuisance plus qu’une pollution pouvant affecter clairement la santé, de nouvelles études ont montré que le bruit affecte notre bien-être comme notre santé.

Source : https://www.notre-planete.info/environnement/bruit.php


.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *